L'Éducation Artistique

Arts plastiques - Éducation musicale - Expression corporelle

 

À L’école Active, l’expression et la créativité tiennent une place importante dans tous les cours.

 

Afin de développer davantage ces qualités, chaque élève de 1ère et de 2ème année secondaire aura trois heures d’éducation artistique par semaine. Ce cours regroupe trois champs artistiques: les arts plastiques, l’éducation musicale et l’expression corporelle. L’objectif principal est d’éveiller chez chacun·e des élèves la richesse d’un langage personnel et un regard ouvert sur le monde. Il est également attendu des élèves d’établir des liens à partir, notamment, des paramètres propres à chaque champs artistiques :

  • Arts plastiques (quatre paramètres plastiques) : Espace / Forme / Couleur / Matière

  • Éducation musicale (cinq paramètres du son) : Hauteur / Durée / Intensité / Spatialisation / Timbre

  • Expression corporelle (trois paramètres corporels) : Poids / Vitesse / Espace

Ces liens peuvent être établi à travers la réalisation de tâche complexe — une tâche inédite qui mobilise des compétences, savoirs et savoir-faire acquis à d’autres moments durant l’année et dans une ou plusieurs disciplines. Que ressentez-vous à la vue ou à l’écoute d’un travail artistique ? Quelles atmosphères pouvez-vous décrire ? Quels sont les paramètres artistiques mis en jeu ? Comment organiser et développer un travail de groupe de manière autonome à partir d’une grille d’évaluation ? La tâche complexe au cours d’éducation artistiques est surtout un espace d’expérimentation, de créativité, d’audace et de plaisir. Ce travail est présenté et expliquer devant les professeur·es d’éducation artistique et le demi-groupe d’élèves.

 

Arts plastiques

 

Observer ce qui nous entour, oser travailler des modes d’expression ou des techniques d’exécution à travers la réalisation de divers travaux manuels individuels et/ou collectifs. Réaliser des travaux en coopération avec d’autres cours.


Exemples :


Galerie des images ci-jointe (tâche complexe, travail coopératif avec les cours de sciences et français, singularité du dessin, expérimentations chromatiques à la gouache — au fusain — aux crayons — à l’encre, travaux en volume, vidéos, expériences sensorielles, images plurielles, plans pour une maquette.

 

Éducation musicale

 

Le cours d’éducation musicale commence toujours par son rituel : l’écoute active. Il s’agit d’apprendre à écouter de la musique de manière active et non pas en consommant du son de manière distraite. Les élèves proposent un morceau en début d’année qui sert à cet exercice afin de partir de leur réalité. À travers ces écoutes, certains phénomènes musicaux sont rencontrés et nommés afin d’élargir le bagage théorique et le lexique des élèves.


Tout au long de deux demies années, les élèves apprennent à aiguiser leurs connaissances culturelles de manière critique afin d’évoluer dans leur univers sonore tout en s’ouvrant au monde qui les entoure. Les découvertes par le corps et les sensations sont toujours mises en avant.


Le travail autonome propose différentes activités de remédiation ou de dépassement : travail rythmique, d’écoute, énigmes à résoudre et à écrire (afin de les soumettre aux prochain·e·s), travail de recherche sur un sujet musical et créations. Les élèves se fixent un objectif, ils et elles planifient leurs besoins jusqu’à la date de partage : on discute sur ce qui a été facile et compliqué, on échange nos forces, nos faiblesses et nos conseils pour la suite. Il s’agit aussi d’un moment important de vie du groupe qui découvre ce que certain·e·s ont créé de façon autonome. Le public a ainsi l’occasion de poser des questions sur une pratique non connue et de commenter un travail de façon constructive et bienveillante.


Exemples :

  • Énigme — Je suis un intervalle (espace de hauteur entre deux notes) qu’on appelle aussi quarte augmentée ou quinte diminuée. À la fin du Moyen-Âge, on m’évitait - ou on m’interdisait - car j’étais réputé diabolique ou maléfique. D’ailleurs, on parlait de moi en ces termes : diabolus in musica.

  • Énigme —  Mon 1er est le contraire de mort,

Mon second tombe en cascade,

Mon 3e n’est pas court,
Mon 4e est un minéral,
Mon tout est un instrument de musique de la famille des cordes frottées.

  • Audio — Rythme. 

  • Audio — Composition d’une élève de première année, rythme frappé par la classe. 

 

Expression corporelle


Développer la conscience et la créativité corporelles de chacun et du groupe. Mettre en jeu son corps, gérer son énergie, sa détente ou son stress. «Sentir» son corps, un outil d’expression capable de créer.


Exemple :


Avec les deuxième année. Travail en miroir est basé sur la gestuelle, la

synchronisation et la collaboration. Ce travail sera le point de départ en

mathématique afin d’étudier la transformation du plan. Pour arriver à ce

produit fini, les élèves ont travaillé en binôme ou en trinôme. Lors des

séances suivantes, une mise en commun a été effectuée ce qui a permis de

modifier et d’améliorer la composition. 


Galerie des images :

 
Image1.png
Image2.png
Image4.png
Image3.png
Image5.png
Image6.png
Image7.png