Le cours de Français

Le cours de français, comme toutes les disciplines enseignées à L’École active, respecte les référentiels adoptés par la CFWB. Il vise à comprendre, connaitre et s’approprier une culture commune à travers des instruments d’analyse, de compréhension et d’expression, il cherche à émanciper en exerçant un regard réflexif, analytique et critique autant qu’en stimulant l’expression créative, la réflexion engagée et en développant l’imaginaire afin de former des citoyen·nes informé·e·s, responsables, éclairé·e·s, capables d’apprendre et de s’investir individuellement et collectivement dans la société.

 

Recevoir (lire, écouter) ou s’exprimer (écrire, parler) en découvrant différents genres, mouvements ou idées littéraires, informer les autres, s’informer soi-même et apprendre tout au long de la vie, communiquer ses sentiments et ses idées, argumenter ses opinions et ses choix… aussi grâce à l’approfondissement et au renforcement de sa maitrise de la langue française, langue d’enseignement, de communication et de culture… en privilégiant une approche ouverte et plurielle de l’enseignement du français, se basant sur des fondamentaux pédagogiques, voilà un aperçu des apprentissages du cours de français.

 

On y apprend en plaçant l’élève dans une situation d’acteur·trice et d’acteur·trice de son apprentissage, en diversifiant les approches telles que l’observation, l’association, l’expression, la problématisation, la recherche, l’usage d’outils numériques, le jeu, en partant de situations concrètes, de l’actualité, des fils conducteurs et des questionnements des élèves, pour globaliser, généraliser, tisser un réseau de repères et construire progressivement le sens, les définitions, les concepts, les modèles pour aller vers la généralisation et l’abstraction.

 

Les excursions (bibliothèques et monde du livre, expositions, musées et monde de l’art, théâtre, cinémas et monde du spectacle, musique, médias et monde culturel…), voyages scolaires (tous les deux ans), rencontres avec d’autres cours (histoire, morale, langues, géographie, sciences, philosophie, sciences sociales, arts d’expression…), réalisations et présentations d’élaborations concrètes entre pairs ou ouvertes vers l’extérieur (livre, exposé, panneau, journal, pièce de théâtre, enregistrement, portfolio…) ponctuent le cours de français.

 

Bonne découverte du cours de français à L’École active !

Retour

 

Lecture collective du livre "Les Misérables"

Au cours de français, en 1e année, les élèves lisent de manière collective une version abrégée du roman "Les Misérables" de Victor Hugo. C'est l'occasion de lire un classique de la littérature française et de réaliser certaines activités comme une bande dessinée que vous pouvez voir en cliquant ici.

C'est aussi l'occasion de questionner le texte afin d'en découvrir le sens, de l'analyser, de faire des liens et de découvrir des stratégies de compréhension à la lecture. 

 
20220204_111857.jpg

Création de panneaux pour partager les apprentissages

La communication est au centre de l'apprentissage du français. Les élèves de 1e tentent donc de la définir afin d'appréhender au mieux les messages écrits et oraux qui les entourent.

 
140777383_156487776271421_20560216611849

Les élèves de 1e Supernova ont élaboré un panneau retraçant les étapes de leur apprentissage de la grammaire.

140561540_415353339524426_12173916307060
 

Découverte de la bibliothèque et du livre

20220212_090326.jpg
20220212_090316.jpg
 

Le voyage scolaire

Pour le cours de français, le voyage scolaire des deuxièmes est l’occasion de mobiliser des apprentissages vus en classe ou qui seront approfondis au retour des élèves.
Naturellement, cela permet de sortir de l’abstraction pour donner une vision concrète, réelle et pleine de sens au travail effectué en amont et en aval du voyage.

Après avoir appréhendé le genre fantastique, les élèves ont écrit leur nouvelle dans le but de la partager avec leurs pairs. Une balade nocturne a notamment été organisée durant laquelle les élèves lisaient à haute voix des récits fantastiques en y mettant toute l’intonation nécessaire afin de reconstituer l’étrange et effrayante ambiance de ce genre littéraire. D’autres ont récolté des traces afin d’insérer dans leur histoire des lieux, odeurs, sensations ou des instants de leur voyage scolaire.

 

Nous avons profité de l’occasion du voyage pour récolter des traces nous permettant de lancer de manière plus sensée les futures séquences du cours de français.
Par exemple, il a été demandé aux élèves de prendre un maximum de notes d’une activité réalisée lors du voyage. Celles-ci serviront d’amorce à l’apprentissage du compte rendu en classe.